Quand la VR assure le devoir de mémoire : Le journal d’Anne Frank

Les technologies de l'innovation sociale

Quand la VR assure le devoir de mémoire : Le journal d’Anne Frank

29 juin 2019 Non classé 0

J’écris cet article à chaud. Je viens de tester l’application la « Anne Frank House VR » : la maison d’Anne Frank en réalité virtuelle. Cette expérience m’a bouleversé, la VR en tant qu’outil permettant la transmission de mémoire prend tout son sens avec cette application.

Les valeurs sont tellement proches de ce que l’on propose avec les projets Raconte Moi m’obligeaient à vous partager cette expérience.

Tout commence avec une mise en contexte historique de la situation des juifs et une mise une lumière sur la famille d’Anne Frank. Leur migration de l’Allemagne jusqu’aux Pays-Bas pour fuir le nazisme y est décrite. Des images et vidéo d’archives sont accolées au discours.

Le bureau d’Anne Frank

Ensuite vient le temps de se déplacer dans la maison d’Anne Frank. On se rend tout de suite compte du calvaire et l’angoisse vécu par ces gens pendants les années de guerre.

On se déplace physiquement dans les pièces, des passages du journal d’Anne sont lus en français par une voix d’une jeune femme du même âge qu’Anne. De nombreux détails en 3D rendent l’expérience très immersive et crédible.

Même si on connait la fin tragique de l’histoire, on ne peut s’empêcher d’espérer avec le personnage une fin heureuse.

Cette expérience devrait être diffusée dans les écoles tellement elle permet de se mettre à la place de personne ayant été persécutés. On se projette beaucoup plus facilement sur les persécutions qui ont tous cours à notre époque.

Un extrait de l’expérience en présentation ci-dessous

L’application est disponible gratuitement sur l’Oculus store pour les Oculus Quest, Rift et Go

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *